أنت هنا:Articles en français»Faire triompher la cause du Prophète -prière et salut d’Allâh sur lui-

Faire triompher la cause du Prophète -prière et salut d’Allâh sur lui-

  • Toufik Amrouni
L'Article a été vu 2069 fois

Faire triompher la cause du Prophète
-prière et salut d’Allâh sur lui-
Écrit par le cheikh
Toufik AMROUNI
Traduit de l’arabe par
Hassane Ben Mouhammed
Relu par : Aboû Fahîma ‘Abd Ar-Rahmên El Bidjê’î

Ces derniers temps une vague violente avait soufflé sur la Communauté islamique, où s’est attisé le sentiment de faire triompher la cause du Prophète Élu -prière et salut d’Allâh sur lui-, et ceci, eu égard à l’agression d’une infâme ordure humaine, combustible de l’Enfer, au pays du Danemark, contre le Maître des enfants d’Adam, le Meilleur de toutes les créatures -prière et salut d’Allâh sur lui-. Tout cela s’est produit à cause de la republication des dessins caricaturaux, qui portent atteinte à l’honneur du Messager -prière et salut d’Allâh sur lui-, sur les pages de quelques uns de leurs journaux marchands.

Ainsi, la Communauté islamique s’est précipitée, individuellement et collectivement, en organisation gouvernementale et non gouvernementale, pour dénoncer, condamner, blâmer et réprouver ces pratiques ignobles et ces actes affreux.

Ceci dit, il n’est donc pas surprenant que les musulmans soient jaloux par rapport à l’inviolabilité de leur Prophète -prière et salut d’Allâh sur lui-, en défendant son honneur et en n’acceptant pas que la main du mal et de l’humiliation s’étend à lui. Une telle réaction est certes parmi les corollaires de la foi. Allâh Très-Haut Soit-Il a dit « pour que vous croyiez en Allâh et en Son Messager, que vous l'honoriez, reconnaissiez Sa dignité. » El Feth (la Victoire Éclatante), V. 9.

C'est-à-dire : le glorifier et le magnifier, lui donner ses droits, dont figure le fait de l’aimer et de le faire triompher. Le Prophète -prière et salut d’Allâh sur lui- a dit : « Aucun d’entre vous ne pourra être véritablement croyant sauf si je serais, pour lui, plus aimé que sa progéniture, ses parents et tous les êtres humains. » El Boukhârî « 15 » et Mouslim « 44 ».

El Qâdhî ‘Îyâdh -qu’Allâh lui fasse miséricorde- a dit : « Fait partie de son amour -prière et salut d’Allâh sur lui- le fait de faire triompher sa Sounna, de défendre sa Charia et de souhaiter d’être présent lors de sa vie. Ainsi, il dépense son argent et son âme pour lui. Il a dit : si ce que nous avons mentionné est explicite, il serait alors clair que la foi véritable ne pourrait s’accomplir qu’avec cela ; et la foi ne pourrait s’authentifier également qu’à travers la réalisation de l’élévation de sa valeur et de son rang, bien au-dessus de tout parent et enfant, bienfaiteur et gracieux. Et celui qui ne croit pas à cela, et croit à ce qui lui est autre, n’est donc pas un croyant. » Voir, L’explication de An-Nawawî du Sahîh Mouslim (2/16).

Et cet amour ne pourrait s’accomplir qu’à travers son obéissance. Allâh -Très-Haut Soit-Il- a dit «Dis " si vous aimez vraiment Allâh, suivez-moi, Allâh vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés". » Êl ‘Imrân (La Famille d’Imran), V. 31.

Et ce que nous voulons que chaque musulman comprenne : est que faire triompher la cause du Prophète -prière et salut d’Allâh sur lui- n’est pas une affaire saisonnière, non plus encore temporisée avec un temps et non avec un autre, et elle n’est pas aussi une réaction dictée par les événements. Mais elle s’inscrit plutôt tout au long de la vie, du premier jour où le musulman conçoit la signification de « Lê Ilêha illa El-Lâh wa ana Mouhammed Raçoûl El-Lâh » (nul n’est en droit d’être adoré sauf Allâh, et Mouhammed est le Messager d’Allâh).

Ainsi, il vivra toute sa vie en faisant triompher la cause de son Prophète -prière et salut d’Allâh sur lui-, et ceci, en l’aimant, en le suivant, en apprenant sa biographie et sa Sounna et les diffuser au sein des créatures. En effet, le Prophète -prière et salut d’Allâh sur lui- ne pourrait être triomphé avec les menteries, les mensonges et les rêves de l’éveil, et non plus avec les excès de zèle et les sentiments impétueux, et non plus encore avec des agissements anarchiques qui n’ont pas la moindre relation avec l’islam et la Sounna. Car, le Prophète -prière et salut d’Allâh sur lui- a été atteint par différentes formes de mal au cours sa vie, tels que le sarcasme et la calomnie, il a été pris en dérision ; sauf que, lui, il n’en réagissait que conformément à la véracité, en disant ce qui est vrai et en suivant l’ordre d’Allâh -Puissance et Majesté à Lui-.

De ce fait, comment peut-il, celui qui délaisse la Sounna du Prophète -prière et salut d’Allâh sur lui-, contrarie son ordre, se sépare de sa guidée et ne le suit pas, faire triompher sa cause ?!

C’est par ce que le triomphe du Prophète -prière et salut d’Allâh sur lui- est une exigence religieuse, qui devrait être conforme à la Charia et adéquate à la Sounna ; d’ailleurs, le Prophète -prière et salut d’Allâh sur lui- ne pourrait être triomphé avec les hérésies, les confréries, et les innovations religieuses.

Et comme cela, on dira à tout calomniateur qui s’élève contre le rang de la Prophétie : tu ressembles, très certainement, à celui qui essaye de cracher sur le soleil, pour que son crachat ne reviendra que contre son visage ; à ce fait, notre Prophète -prière et salut d’Allâh sur lui- est plus majestueux que vous le concevez, plus élevé que vous le pensez et plus noble que vous le considérez. Il est d’ailleurs la mer qu’on ne peut franchir, le soleil inégalable, la pleine lune de beauté incomparable, la montagne qui ne pourrait être rivalisée, la nuée à laquelle on ne peut s’opposer, et le cours d’eau qui ne peut être dépassé ; comment la tête d’un arrogant pourrait-elle atteindre les astres, et, où sont les étoiles devant la main d’un insolant ?!

Certes, le Prophète -prière et salut d’Allâh sur lui- est celui qui détient el wacîla (l’Intercession), et le Rang Élevé que les raisons et les langues ne parviennent pas à connaître ni à décrire.

Et nous annonçons une bonne nouvelle à tout musulman jaloux (pour son Prophète), que parmi les Lois cosmiques d’Allâh -Très-Haut soit-Il- : il y a le fait que tout celui qui porte atteinte à Son Prophète -prière et salut d’Allâh sur lui-, avec l’insulte ou l’injure ou le mal, Sa punition et Son châtiment tomberont certes sur lui.

En effet, dans le Sahîh d’El Boukhârî (3421) et celui de Mouslim (2781), d’après Anas -qu’Allâh l’agrée- : « Il y avait un homme chrétien qui s’est converti à l’islam, et il a mémorisé la sourate d’El Baqara et celle d’Êl ‘Imrân. Ainsi, il écrivait au Prophète -prière et salut d’Allâh sur lui-. [Ensuite] il est redevenu chrétien, et disait : ‘’Mouhammed ne sait que ce je lui écrivais’’. Ainsi, Allâh l’a fait mourir, et on l’a enterré mais la terre l’a rejeté. À ce fait ils (ses coreligionnaires) ont dit : ‘’ceci est l’œuvre de Mouhammed et ses Compagnons qui, lorsque notre ami s’est enfui d’eux, ils l’ont exhumé’’. Ils l’ont alors inhumé à nouveau après lui avoir profondément creusé une fosse. Le matin, la terre l’a encore rejeté ; à ce fait ils ont dit : ‘’ceci est l’œuvre de Mouhammed et ses Compagnons, ils ont exhumé notre ami lorsqu’il s’est enfui d’eux, ils l’ont donc inhumé à nouveau après lui avoir profondément creusé ce qu’ils ont pu creuser ; le matin, la terre l’a de nouveau rejeté ; à ce moment ils ont su que cela n’est pas l’œuvre d’un humain. Ils l’ont alors abandonné. » C’est-à-dire : ils ont su que ce n’était pas de l’œuvre et de l’action des hommes. Ainsi, ils l’ont délaissé, rejeté, et ils ne l’ont pas enterré. Ceci est certifié par la Parole du -Très-Haut- « Nous t’avons effectivement défendu vis-à-vis des railleurs » El Hidjr, V. 95.

L’éminent érudit As-Sa‘dî -qu’Allâh lui fasse miséricorde- a dit : « Ceci est une promesse de la part d’Allâh pour Son Messager : ses railleurs ne l’atteindront jamais par un mal, et Sa défense lui sera vouée contre eux avec ce qu’Il veut parmi les genres de punitions, et Allâh -Très-Haut- l’a concrètement accompli ; car, jamais quelqu’un ne se manifesta par un sarcasme à l’égard du Messager d’Allâh -prière et salut d’Allâh sur lui- et à l’égard de ce qu’il a apporté, sans qu’Allâh ne le fit périr et ne le tua d’une mort horrible. »

Et c’est peut-être le moment de la destruction et de la disparition du règne de celui qui calomnie notre bien-aimé Mouhammed -prière et salut d’Allâh sur lui-, ou touche un iota de sa dignité, ou veut avilir son estime et participer dans cette campagne enragée.

Ô Allâh ! donne la victoire à Ta Religion, à Ton Livre et à la Sounna de Ton Prophète -prière et salut d’Allâh sur lui-.