أنت هنا:Articles en français»La foi est la soupape de sûreté

La foi est la soupape de sûreté

  • Toufik Amrouni
L'Article a été vu 2447 fois

La foi est la soupape de sûreté

Écrit par le cheikh

Toufik AMROUNI

Traduit de l’arabe par

Hassane Ben Mouhammed.

Relu par Aboû Fahîma Abd Ar-Rahmên El Bidjê’î

Louanges à Allâh, le Seigneur des univers.

Ceci dit :

Parmi les choses dont personne n’en doute est que la communauté islamique est en train de vivre une période qui n’attire guère de jalousie. Car elle est enveloppée par un affaiblissement, un avilissement et une défaillance face aux communautés de la mécréance, de la tyrannie et des adorateurs des croix, et ce, au point que nous avons failli palper cela et que l’un d’entre nous peut sentir cette situation tout en étant chez lui entre sa famille et ses enfants. Elle lui provoque un chagrin avec lequel il ne savoure ni sommeil ni nourriture ; et ni plaisir ni vie ne demeurent suaves. Les informations nous ne font savoir jour après jour que d’une agression funeste contre l’un des pays musulmans, ou d’un pillage au grand jour de leurs richesses et biens, [elles nous informent] qu’ils sont tués, terrifiés et opprimés injustement et iniquement, ou que l’esprit de la divergence, du désaccord, de la dispute et de la zizanie est insufflé entre eux insidieusement et sournoisement dans une longue série d’informations sinistres et d’images affligeantes.   

Ainsi, les musulmans sont devenus prédisposés à l’humiliation et donnent un mauvais exemple qui réjouit les autres. Leur état n’inspire guère la crainte. Leur ennemi ainsi que leur ami n’ont aucun égard à leur témoigner. Car la communauté musulmane, honorée par Allâh en lui attribuant la plus parfaite religion et le meilleur Prophète, a négligé de prendre en main les causes qui procurent la suprématie et la prédominance. Elle a délaissé le chemin de la droiture et de la bonne voie, cheminant des trajectoires différentes de la voie d’Allâh. Ces trajectoires ont jeté les musulmans dans les flots de l’égarement et de la perdition. La vie de ce bas-monde leur est devenue le plus grand souci en y affaiblissant la flamme de la foi. Les gens ont plus de foi envers ce qu’ils voient et regardent qu’envers les choses qu’ils ont reçues via la Révélation de l’Invisible (El-Gheyb). Ils ont l’air de n’avoir pas entendu leur Seigneur leur faire tant de promesses que leur bonheur dans la vie présente et dans celle de l’au-delà dépend de la réalisation concrète de la foi. Allâh -Le Très-Haut- a dit  « Ne vous laissez pas battre, ne vous affligez pas alors que vous êtes les supérieurs, si vous êtes de vrais croyants. » Êl cImrân (La Famille d’Imran) v. 139. Et Il a dit également « Or, c’est à Allâh qu’est la puissance ainsi qu’à Son Messager et aux croyants. » El-Mounêfiqoûn (Les Hypocrites) v. 8. Et Il a dit aussi « Nous secourons, certes, Nos Messagers et ceux qui croient, dans la vie présente tout comme au jour où les témoins (les Anges gardiens) se dresseront [le Jour du Jugement]. » Ghâfir (Le Pardonneur) v. 51. Et Il a dit également « Nous aidâmes donc ceux qui crurent contre leur ennemi, et ils triomphèrent. » Es-Saff (Le Rang) v. 14. Et Il a dit « Et Allâh est l’Allié des croyants. » Êl cImrân (La Famille d’Imran) v. 68. Et Il a dit « Car Allâh est vraiment avec les croyants. » El Anfêl (Le Butin) v. 19. Et Il a dit aussi « Et jamais Allâh ne donnera une voie aux mécréants contre les croyants. » An-Nisê’ (Les Femmes) v. 141. Et Il a dit : « Allâh prend la défense de ceux qui croient. » El-Hedjdj (Le Pèlerinage) v. 38.

Ces versets constituent une assurance de la part d’Allâh -qu’Il soit Très-Haut-, pour celui qui réalisera la foi ordonnée par Allâh et Son Messager -prière et salut d’Allâh sur lui-, autant en science, en pratique et en état. Cette assurance consiste à réaliser, à l’homme de foi, la suprématie, la puissance, le secours et l’alliance d’Allâh. Allâh sera Proche de lui et le défendra en tout temps et lieu. C’est en mesure du degré de foi atteint par la communauté musulmane, qu’elle se voit posséder sa chance et sa part de ces caractéristiques.

Si dans le cas où les vérités et les obligations de la foi faiblissent, scientifiquement et pratiquement, en son apparence et en son for intérieur, la communauté musulmane se verra épuisée, déclinant sa suprématie et sa puissance. Elle ne gagnera pas le secours et le soutien d’Allâh, ni Sa préservation et Son alliance. Elle ratera aussi Sa défense.

De ce fait, quiconque voudrait que cette communauté se réapproprie sa gloire et sa prééminence, reprenant sa primauté et sa validité, qu’il appelle alors ses membres de prendre la foi et de s’en parer scientifiquement [en ayant pour base les Textes révélés NDR], pratiquement et dans toutes les situations. Tout effort donné en vue de réaliser la gloire et la prééminence suivant une voie autre que celle qui est droite, est certainement un effort qui aspire à une chimère. Son auteur ne récoltera que châtiment en retardant la victoire pour d’autres siècles encore.

Il faut savoir aussi que toute personne pensant avoir réalisé la foi sans qu’elle ne récolte pourtant les fruits promis, qu’elle retourne alors vers soi en se faisant le reproche et le blâme ; car nul n’est plus Véridique qu’Allâh dans la parole et nul n’est plus Fidèle que Lui aux engagements. Les Lois d’Allâh sont inchangeables et fixes. L’obligation, dont autre chose n’est pas permise, consiste à avoir une mauvaise opinion de soi et une bonne envers Allâh -à Lui la Puissance et la Majesté-. Un tel échec est causé par deux facteurs :

- Soit que cette personne ait négligé certaines vérités de la foi, apparentes et cachées, comme le fait de délaisser une obligation ou de commettre une interdiction. Car, beaucoup de gens peuvent ne pas négliger une partie des œuvres apparentes de la foi relatives aux organes telle que la prière, la zakât, le jeûne et autre. Mais ils se relâchent grandement face aux œuvres de foi intérieures relatives au cœur, et qui sont plus impératives que les premières. Tu trouves ces gens donner primauté à l’amour des autres qu’à celui d’Allâh -Très-Haut-, espérer en autre que Lui, craindre un autre que Lui de Ses créatures et ne pas placer leur confiance en Lui… Ces gens n’ont en fait pas réalisé la foi par laquelle ils méritent les dons divins, lesquels sont tenus, pour se les acquérir, à guérir leurs maux et à rattraper cette affaire avant qu’il ne soit trop tard.

- Soit que cette personne ait négligé de connaître les vérités de la foi rapportées par le Messager -prière et salut d’Allâh sur lui-. Elle y introduit des choses qui n’y font pas partie et en fait sortir d’autres constituant son essence. Elle glorifie ce qu’Allâh et Son Messager -prière et salut d’Allâh sur lui- ont déprécié, et déprécie ce qu’ils ont glorifié. Elle contracte des alliances avec des personnes qui méritent l’inimitié, et se déclare ennemi de celles qui méritent alliance. Ainsi que d’autres actes qui contreviennent à la Législation du Messager -prière et salut d’Allâh sur lui-. Comment, alors, une telle personne peut-elle avoir le secours et l’appui divins ? En effet, Allâh ne secourt pas l’auteur du faux, même s’il croit qu’il suit la vérité. Ce qu’il aura comme suprématie et dominance est un secours chimérique, qui finit dans l’humiliation et la défaillance, conformément au diredu Prophète -prière et salut d’Allâh sur lui- : « L’avilissement et la mesquinerie sont infligés à quiconque s’oppose à mon ordre. »

C’est ainsi qu’il te sera clarifié, ô frère lecteur, que la foi dont la réalisation est requise, s’appuie sur deux socles : la sincérité envers Allâh -Le Très-Haut-, et le suivi du Messager d’Allâh -prière et salut d’Allâh sue lui-.

Nous demandons à Allâh une bonne fin, et de mourir dans la foi.